CR Formation Recycleur Evolution Advanced Trimix Eveline VERDIER – Didier MARTINEZ - Tek Aventures

Publié le par Alexandre FOX

 

CR Formation Recyleur Evolution Advanced Trimix  (CCR MOD 3)

 

Eveline VERDIER – Didier MARTINEZ - Tek Aventures

 

Saint-Raphaël – 17 au 21 Août 2009

 

 

Lundi 17 Août

 

Départ du Lavandou à 5 heures 45, j’ai rendez-vous avec Pierre au Nouvelle Hôtel à 7 heures.

Je dépose deux trois affaires à l’hôtel, partage un petit déjeuner avec Pierre.

Je suis à nouveau accueilli dans des supers conditions.

Après ce petit déjeuner, je file au local de tek Aventure, toujours à deux minutes de l’hôtel.

J’arrive avec mon recycleur, trois S80, une 7 litres d’oxy, et les babioles habituelles.

Je serais seul durant toute la semaine avec Eveline. Comme dit Didier j’en aurais pour mon argent, je vais en baver.

 

Ce matin c’est théorie, passage en revue des plongées que j’ai faites.

 

Le midi on mange tous ensemble devant les locaux. Tous les midis il en sera ainsi, des bons moments avec Didier, Eveline, et les moniteurs.

 

L’après midi, première plongée, direction le lion de mer ,17m 50min, diluent Air :

-         vérification de ma flottabilité / bon trim

-         vérification de ma configuration avec 4 BO

-         manipulation des BO stabilisé à un mètre du fond, avec et sans masque

-         manipulation des BO stabilisé à un mètre du fond d’une main, avec et sans masque

-         passage sur BO stabilisé à un mètre du fond dans l’ordre, avec et sans masque

-         connexion des direct- systèmes des BO sur les injecteurs manuels des faux poumons.

 

La configuration que je voulais adopter, c'est-à-dire tout les BO à Gauche jusqu'à 3, passe très bien avec mon side-mount.

 

 Le soir c’est la déception la plus totale je veux sortir manger un truc, impossible tout est plein, il y a du monde partout…. ! C’est vraiment plus sympa hors saison.

 

Mardi 18 Août

 

Deux plongées Trimix sont au programme

 

Le matin :

 

Direction Jf, un caillou au large du lion, 50 m, diluent 15/55 :

-         manipulation BO

-         résolution de plusieurs petits problèmes 

-         PPO2 maintenue manuellement à 1 pendant 15 min  

 

Après midi :

 

Lion de mer, on retope le diluent du matin à l’air ce qui nous donne un 17/20 :

-         Les choses sérieuses commencent à profondeur stable, set point 0.7 : je dois maintenir la PPO2 vers 1.3 sans regarder le hud ni l’afficheur. Le truc c’est de compter ses cycles respiratoires.

-         Une remonté assistée de 40m à 15m

 

Mercredi 19 Aout

 

Toujours deux plongées de prévues L : c’est pas le tout, mais ça serait bien de commencer à descendre…

 

Matin :

 

Des mecs avaient réservé pour faire les péniches… Comme nous ne sommes que deux a vouloir descendre, on plongera ces tas d’obus…on retope encore à l’air le diluent de la veille : on arrive à un 19/ et des bananes. Profondeur max 32m.

 

Le seul but de la plongée est de faire une assistance de A  (Eveline syncope au fond) à Z (Eveline est sur le bateau sous Oxygène en attendant les secours)

On se balade : « ô le bel obus, ô le beau tas d’obus », puis ça y est on commence à se faire suer pour rester poli…

 

Ha ha yes ! Eveline est en syncope :

-         je la saisis, direction le mouillage qui n’est pas bien loin

-         check des afficheurs

-         remontée cool, on n’est pas pressés : le but est de remonter en vie, pas de faire une assistance ballon type Fédé

-         je gère ses volumes et les miens (étanche, faux poumons, wings)

-         changement des sets points vers les 10 m

-         petit palier de sécu pour simuler une décos

-         je vitamine nos PPO2 à la surface pour éviter tout risque d’hypoxie

-         je fais les signaux de détresse

-         puis grâce à l’ascenseur à plongeurs, nous sommes en moins de 2 minutes sur le pont du bateau (c’est vraiment top)

 

verdict : super remontée J

 

Après midi :

 

Re JF, 55m, diluent 15/55

 

Pour moi la plongée la moins agréable.

Remontée en mode dégradé SCR de 50m à 6 où je passe en CCR O2. Et bien c’est long, il faut suivre le RT, compter les cycles. J’ai plutôt trouvé que ma remonté était une escalade du lion qu’une remontée d’un plongeur expérimenté.

La flottabilité est le gros problème. On passe de CCR à ouvert sur un cycle puis re CCR pour au moins 5 Cycles è vraiment chiant.

 

 

 

Jeudi 20 Aout

 

Ça y est on commence à plonger !

70m, diluent 10/60, temps total 75 min.

 

La veille, nous avons tout planifié. Nous prenons chacun un BO fond identique au diluent 10/60  puis je prendrais un 35/30 et le 100. Eveline aura un 10/60 et le 50.

 

Au fond, simulation d’injecteur O2 bloqué ouvert :

-         BOV

-         BO

-         Rinçages, et là on atteint les limites de l’Evo avec le nouveau solénoïde (il est tellement puissant que dès que la PPO2 descend, il balance de l’O2 , même trop). Il faut au préalable passer sur Set point bas sinon on est bon pour lire 2.55 de PPO2

-         A force de rincer, panne de diluent

-         Pas grave : je connecte mon BO fond sur l’injecteur et on termine la plongée normalement.

 

Vendredi 21 Aout

 

C’est la dernière

Je sais plus où on est allés

80m, diluent 10/60, temps total 85min

 

Rien de plus que toute la remontée en OC avec la gestion des changements de gaz en live et sur les Ordi.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article